La chasse immobilière dans le 3ème arrondissement de Lyon

Les spécificités du 3ème arrondissement : hétérogène, cosmopolite et avant-gardiste

Il s’agit de la rive gauche du Rhône, l’arrondissement le plus peuplé. Certainement le plus hétérogène des arrondissements, tant par son histoire, son bâti que sa population. De la Part Dieu « la travailleuse » le quartier d’Affaires de Lyon en pleine rénovation avec ses building avant-gardistes, en passant par la quartier Préfecture plus bourgois, ou Les Halles de Lyon Paul Bocuse avec les barres construites par un élève de Le Corbusier et son Auditorium en forme de coquille saint-jacques de béton, d’acier et de lumières; il se compose aussi plus au sud/est, du quartier Guillotière avec sa Bourse du Travail, aujourd’hui salle de spectacles et de conférences des plus agréables, ainsi que ses restaurants asiatiques face, aux restaurants de couscous, et encore du quartier Lumière Montchat et Monplaisir, à l’esprit village très familial … la mixité sociale et architecturale règne avec force et il s’agit d’un arrondissement en pleine mutation où l’on trouve de jolis restaurants et de belles boutiques d’artisans branchés, ou plus traditionnels dans le centre commercial de La Part Dieu avec de nombreux espaces de co-working.

L’auditorium de Lyon – 149 rue Garibaldi – 69003 Tel : 04 78 95 95 95 –

A voir son bâtiment, une prouesse architecturale Monolithe de béton précontraint et d’acier, l’Auditorium impose sa silhouette au coeur du quartier de la Part-Dieu. Conçu par Charles Delfante, urbaniste et architecte en chef de la Part-Dieu, et Henri Pottier, grand prix de Rome, l’Auditorium fut inauguré le 14 février 1975 après plus de trois ans de travaux titanesques. Son orgue chargé de 130 ans d’histoire. Construit pour l’Exposition universelle de 1878 et le Palais du Trocadéro, à Paris, cet instrument monumental (82 jeux et 6500 tuyaux) fut la «vitrine» du plus fameux facteur d’orgues français, Aristide Cavaillé-Coll. Réinstallé en 1937 au palais de Chaillot. Il est istallé à Lyon en en 1977 par Georges Danion.

La Bourse du Travail – 205, Place Guichard – 69003 Lyon 04 72 10 30 30
A voir aussi son bâtiment Art Déco, c’est en 1891 que la Bourse du Travail de Lyon voit le jour, d’abord comme un lieu où le mouvement révolutionnaire lyonnais à pu se développer. C’est ici que bouillonnèrent toutes les grandes luttes sociales de l’agglomération de 1936 à 1968 en passant par les luttes des métallos en 1938, des « gars » du Bâtiment, des traminots comme en 1958, des fonctionnaires et de leur grande grève de 1953, des postiers etc etc.Au fur et à mesure, la salle accueille des pièces de théâtre qui permettent à la classe ouvrière de faire connaître ses opinions et de faire entendre ses idées. Aujourd’hui, la Bourse du Travail de Lyon est spectatrice de grand nombre de concerts, de spectacles humoristiques ou de danse, etc.

Les spectacles : www.bourse-du-travail.com

Pin It on Pinterest